Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 02:46

3° Le vivre ensemble.

Dans la première partie j’évoquais notre capacité à nous rassembler et à nous sentir unis autour de projets communs.

Mais nous sommes inquiets de constater que nous risquons de nous éloigner progressivement de cet aspect positif.

En effet, la municipalité, la gendarmerie, constatent de plus en plus d’incivilités, et en particuliers celles qui concernent les conflits entre voisins :

Avec les gendarmes, nous sommes sollicités de plus en plus souvent sur ces sujets, au moins trois à quatre fois par semaine, et ce dans les domaines le plus divers comme :

  • le bruit diurne et nocturne,
  • les beuveries bruyantes et de nuit,
  • le non respect du repos dominical,
  • le peu de respect concernant les limites de propriétés,
  • la non application du rôle de l'eau d'arrosage,
  • les canaux d'eau d'arrosage démolis ou détournés.
  • le stationnement en des lieux interdits,
  • la conduite dangereuse dans le village,
  • les abris à conteneurs mal utilisés,
  • les constructions illicites,
  • les déjections d'animaux dans le village,
  • les bouteilles, cannettes, jetées sans ménagement au sol,
  • les feux interdits...

Et, avec la gendarmerie, nous pourrions continuer longtemps sur ces sujets...

Je lance donc un appel solennel à nous tous. Rappelons nous, que pour vivre libre :

  • Nul ne doit faire aux autres ce qu’il n’accepte pas pour lui.
  • Nous devons avoir en tête que les règles de vie communes sont applicables à nous-mêmes.
  • Nous ne devons pas penser que les élus ont des remèdes miracles à proposer sur tous les sujets.

Nous, nous voulons continuer à vivre ensemble, en paix, en toute amitié, collaboration, entraide, solidarité et accueil.

Alors ? Alors, que chacun de nous soit un citoyen actif, conscient, capable de remontrances à l’égard de ceux qui sortent du droit chemin.

Malheureusement, après cette attitude de bienveillance qui est dans la tradition villaroise, nous sommes obligés de passer à la répression.

Ainsi les derniers procès verbaux pour stationnements interdits, montrent qu’il faut encore plus se mobiliser pour que Villars demeure notre beau Villars.

Chers amis, Soyons confiants, nous avons déjà surmonté bien des épreuves.

Si nous maintenons notre identité rurale, accueillante et bienveillante, nous resterons unis et solidaires. Et après les discours, nous entonnerons tous ensemble la Marseillaise.

Vive la douce France,

Vive le beau Villars.

Vive le merveilleux festin de Villars.

Et merci à tous, et à nos jeunes en particulier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA
commenter cet article

commentaires