Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 05:55

 

constitution_sceau

Crédits photo : Erasoft24

Où sont passés les hypocrites du burkini ?

Cet été, ils prétendaient défendre les droits des femmes avec l’enthousiasme des nouveaux convertis. Leur conviction féministe a disparu aussi vite qu’elle était apparue.

On ne les entend pas protester contre le recul du droit des femmes qui s’annonçait en Pologne. Pourtant, c’est l’interdiction de l’avortement qui a été en débat là-bas.

Mais les « radicalisés religieux » ne sont pas musulmans ! Juste des catholiques brutaux et archaïques.  Le droit des femmes à disposer de leur corps n’intéressait donc pas ces féministes de la 25e heure.

Avec le burkini, leur but était de faire un lien entre le massacre de Nice le 14 juillet et la religion musulmane.

Sans doute parce que beaucoup de ceux qui étaient en première ligne sur place savaient déjà combien ce lien n’était guère évident.

Le journal « Le Monde » vient de le révéler dans une enquête fouillée sur la personnalité du criminel.

À présent, les voilà bouche cousue. Meurent les femmes plutôt que l’obscurantisme à leur sujet.

En Pologne, le meurtre de masse était en bon chemin.

Car refuser l’avortement légal c’est toujours augmenter le nombre des avortements clandestins et des mortes qui vont avec. Là-bas, une régression historique est en cours.

L’intégrisme catholique attaque les droits des femmes sur tous les plans.

Cela prouve combien le problème en la matière n’est pas telle ou telle religion.

Le problème, c’est l’usage politique qui est fait de n’importe quelle religion pour contraindre les êtres humains en général à des comportements absurdes, et toujours les femmes en particulier à un sort misérable;

 

Une fois n'est pas coutume cet écrit n'est pas de mon fait, j'ai pris cet extrait de texte, sur le blog de M. Mélenchon. Il éxprime beaucoup mieux que moi ce que j'aurais souhaité écrire. Je souhaite cependant insister sur le fait qu'il ne s'agit pas de s'en prendre aux catholiques ou aux musulmans en général, mais à ces groupes religieux qui voudraient imposer politiquement leurs points de vues régressifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA
commenter cet article

commentaires