Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 19:38

Mesdames, Messieurs, chers amis,

 

Il est temps de terminer nos discours, mais il est impossible d’entamer cette nouvelle année, sans faire retour en arrière et mesurer ce qui s’est passé dans le monde en 2016 et les années précédentes.

 

Le premier constat accablant, est celui des guerres qui écrasent les populations civiles, et ce, depuis des années et des années.

Rappelons les bombardements de masse, en Tchétchénie, en Ukraine, à Gaza, au Yémen, en Irak, en Syrie, dans les zones Kurdes de la Turquie…et ce n’est pas fini.

 

Depuis l’invasion de l’Irak, et depuis que dure la guerre Israélo palestinienne, les populations civiles sont dévastées par les bombardements, et maintenant partout, par les pires attentats terroristes.

C’est pourquoi, nous devons rendre hommage, à toutes les victimes, innocentes dans le monde, des guerres, des bombardements, du terrorisme. Et je vous demande, surtout, de ne pas les oublier.

 

Ces pratiques guerrières :

· Qui ajoutent aux humiliations de bien des peuples,

· Qui découlent, aussi mais pas seulement, en occident de la difficulté de nos pays à régler les problèmes sociaux d’une partie de la jeunesse, sans avenir,

nous ont entraîné dans la spirale infernale du terrorisme international qui sévit en :

· France.

· Allemagne.

· Belgique, et partout ailleurs, faisant des centaines de milliers de victimes.

 

Et petit à petit, nos pays européens, sombrent dans une atmosphère de guerre de religions, où des extrémistes tentent de nous engager, à coup de rappel aux « racines », à coup de rappel « aux origines lointaines », dans des affrontements communautaires, ethniques, racistes, et religieux...

 

La réponse française ? Elle doit être le rappel constant à ce qui a fait la beauté de la nation française dans le monde : La laïcité.

· Que nous soyons croyants de toutes confessions,

· Que nous soyons libres penseurs,

· Que nous soyons athées,

Nous devons appliquer en toutes circonstances, la séparation des Eglises et de l’Etat, fondement de la liberté collective et individuelle républicaine.

Et nous devons exiger cela de tous nos concitoyens.

Les religions, ne doivent en aucun cas, régir les règles de nos républiques successives, tout en ayant le droit de défendre des « valeurs ».

 

C’est pourquoi, nous les élus, nous qui exigeons que la vie «publique » soit régie par la laïcité, nous devons permettre l’expression des diversités de pensées et de religions, de nos concitoyens, sans que ceux-ci soient poursuivis publiquement pour leurs croyances.

C’est aussi cela, la complexité de la laïcité.

Alors, à nous de faire vivre, la douce France laïque.

 

Le deuxième point que je souhaite aborder, est bien moins dramatique, bien que très préoccupant :

Depuis trois ans, notre commune subit des coups très importants qui ont failli complètement déstabiliser nos finances municipales. Citons :

· Le procès qui a failli faire fermer nos gîtes.

· La fermeture de l’Auberge de la gare, durant une année.

· La fermeture définitive de la brigade de gendarmerie.

· Les pertes de locations de nombreux locaux et appartements, quelquefois du à des personnes incapables de régler leur loyer, ou en partance.

· Les baisses importantes des subventions et dotations de l’Etat, du Département, de la Région.

Bref, c’est près de 150 000€ qui auraient pu partir en fumée entre 2015 et 2016, alors que les besoins de nos concitoyens sont en augmentation.

 

Je sais, que tu ne le souhaites pas Danièle, mais je vais quand même l’évoquer.

Sans tes compétences, ton acharnement, ton dévouement, en ce moment nous ne serions pas en train de nous réjouir d’avoir remonté la pente.

Tu t’es transformée, en agence immobilière, en publicitaire, en notaire, en scribe…et que sais-je encore ? Et tout cela ne se voit pas.

 

Tu n’as pas fait dépenser un centime de plus que prévu, mais tu as réussi à relouer 9 appartements et un local d’exploitation.

Et tu as, en vue, deux autres locations, plus une nouvelle activité.

 

En cette période, où les incivilités de tous genres se développent sans complexe, où le Maire a été menacé, a été amené à se justifier devant la gendarmerie, où il est traîné en tribunal, tu es à mes côtés, avec les adjoints Meyer et Bianchi et de nombreux élus, y compris ceux que l’on voit peu, parce qu’ils travaillent, mais sont présents au Conseil.

Cela n’a pas été le cas de tout le monde, y compris dans la municipalité.

Et cela, Danièle, Fabrice, Guy, mes amis élus, je ne l’oublierai pas.

Merci, mille fois merci.

 

Pour terminer, vous savez tous que 2017 sera une année importante sur le plan électoral.

Personnellement, je n’ai jamais été enthousiasmé par l’élection présidentielle, qui a transformé notre république en « Monarchie élective temporaire », et où l’on nous fait croire à l’homme providentiel.

Par ailleurs, le Maire s’il a des opinions, ne tient pas à donner des consignes de vote, même si il a le droit de donner sa signature à la Présidentielle, sans rendre de comptes à personne.

 

Le Maire, est le responsable de toute la population villaroise, y compris de celle qui ne l’a pas votée, avec une philosophie constante :

La solidarité.

C’est ainsi que les élus n’incitent pas les villarois qui ont « peu » à se retourner contre « ceux qui n’ont pratiquement rien ».

 

Le seul Conseil public que le Maire peut donner, est un conseil « citoyen ».

· On ne devrait pas voter pour le look, d’une, ou d’un candidat.

· On ne devrait voter pas pour l’attirance ou l’inverse, à l’égard d’une, ou d’un candidat.

· On ne devrait pas voter sous le seul coup de l’émotion, mais aussi de la réflexion avec l’évaluation des conséquences.

 

Pour être citoyen, selon moi, il faut prendre le temps de lire les programmes.

 

Je sais, vous allez me dire que souvent il y a une belle distance entre les promesses et la réalité.

Mais justement, le seul moyen de mesurer la distance entre les promesses et la réalité, c’est de :

· Réfléchir pour déterminer quel est son intérêt.

· Trouver le programme qui correspond le plus à son intérêt et à ses idées.

· Et ensuite voter en « en toute connaissance de cause ».

 

Mesdames et Messieurs venus d’ailleurs, chers amis villarois, responsables dans divers domaines, et chers bénévoles associatifs,

 

Nous ne sommes pas sûrs, du tout, que les puissants nous entendront.

Mais souhaitons que cette année 2017 soit celle :

· De la fin des guerres, et du terrorisme,

· Du plein emploi,

· De la solidarité,

· De la santé pour tous, grâce à notre système médical qui fait encore la fierté de la France.

 

La Marseillaise.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
commenter cet article

commentaires