Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 14:53
les 25 et 26 juillet 2009.

Après les salutations d’usage aux personnalités et à la population présente, Edgar indique qu’il risque d’empiéter sur le discours du Président de l’intercom munalité, mais que cela devient nécessaire dans la situation actuelle due aux désirs d’intégrer les zones rurales dans l’urbain et  aux prochaines lois Balladur qui vont accentuer l’urbanisation tous azimuts.

La Communauté de Communes des Vallées d’Azur travaille en toute autonomie et cela fonctionne bien.

Cela est du :

Au choix de nos projets toujours lié à la vie quotidienne et à l’avenir des concitoyens.

A une gestion rigoureuse, au plus près de nos concitoyens, qui recourt le moins possible à l’augmentation des impôts.

Au fait que les élus communautaires ne perçoivent pas d’indemnités ni de frais de déplacements.

 Notre communauté ne dispose pas de grands revenus d’activités, mais recèle d’une qualité de vie, et d’un trésor environnemental à défendre en toutes circonstances.

 Nous avons donc besoin du soutien des différentes institutions pour nos projets, mais tout comme les autres collectivités. Vous verrez plus loin que je suis intervenu sur près de 100 dossiers de subvention pour la ville de Nice en 5 années. Nous ne sommes donc pas plus assistés que d’autres collectivités.

 

Les projets antidémocratiques à venir.

1° OIN : la plaine du Var qui est un exemple de reprise en main par l’Etat d’un territoire et de la perte par les communes des droits des sols.

Photo Séloua Ghazouane.

 

2° Communautés Urbaines. Nous sommes le seul cas en France où il y aurait intégration du rural et de l’urbain.

3° Métropoles. Ce dispositif permet d’englober tout le territoire départemental en reléguant les communes au rang de mairies annexes. Il s’agit de concentrer le maximum de pouvoir dans les mains du Président de la Métropole et de son cabinet.

On voit ce que cela donne au niveau des Départements et des Régions : un despotisme d’un autre siècle.

4° Les Conseillers territoriaux.

On nous promet le changement de statuts pour les élus cantonaux et régionaux qui deviendraient des Conseillers territoriaux deux fois moins nombreux. Ainsi la population serait encore plus éloignée, qu’actuellement, de ses élus. En effet on connait déjà ce problème alors que nous ne disposons que de 27 Conseillers Régionaux dans le 06. Vue l’ampleur de la tâche c’est déjà nettement insuffisant.

A ce jour, sur 27élus régionaux de Département 06, je suis le seul à vivre à temps plein en Montagne. Je ne m’en flatte pas car cela révèle le peu de cas que font les tous partis de la représentation montagnarde.

 

Conséquences :

Concentration des pouvoirs autour d’un cabinet de Présidents omnipotents.

Suppression de l’autonomie intercommunale ainsi que rurale si intégration dans Communauté Urbaine ou Métropole.

Moins d’élus, moins de rapports avec les habitants, moins de proximité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans Vie locale et animation
commenter cet article

commentaires