Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 03:25

POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

A) Dans les Alpes de Haute Provence

a) Réouverture du tronçon ferroviaire Digne St Auban ….sans rupture de charge à Digne et avec une interopérabilité

des réseaux. Fermée depuis 1989, cette desserte est pourtant un axe majeur de circulation entre la préfecture

et le carrefour industriel de la Moyenne Durance. Les études ont été menées, les budgets calculés, il faut maintenant passer aux actes.

b) Mailler le réseau... avec un développement de Liaisons Aix/Digne et Gap/ Digne et envisager de Aix TGV/Digne après avoir relié la gare à la ligne Rognac/Aix.

c) Créer une Gare Multimodale à Digne... elle permettrait de regrouper sur un seul site la SNCF, les CFP, la gare routière

des transports urbains dignois (T.U.D), les Taxis, Les loueurs de voitures.

d) Rabattre les services de car sur la ligne des Chemins de fer de Provence…

Mise en place d’un service quotidien Annot-Digne le matin et retour le soir (à des horaires adaptés aux salariés et étudiants).

B) Dans les Alpes Maritimes.

a) La ligne des chemins de fer de Provence doit être intégrée et électrifiée dans le schéma directeur de transport en Commun en site Propre (TCSP), en complémentarité avec le tramway de Nice (retour de la voie à l’ancienne gare du Sud pour un quai à quai avec la ligne 1 du Tramway).

b) Maintien de la ligne en rive gauche (réaffirmé lors du colloque du mois de mars 2009 par le représentant de l’État pour l’Opération d’Intérêt National).

Nous proposons le maintien de la voie en rive gauche de la nouvelle gare multimodale prévue à Nice St. Augustin jusqu’à la Vésubie.

c) Le Passage de la ligne en rive droite du Var de St Laurent du Var jusqu’à la Zone de Carros/ Le Broc. Pour permettre une desserte de la zone industrielle de St Laurent du Var ainsi qu’une desserte de la Zone industrielle de Carros (voyageur et fret)

d) La liaison avec le futur pole d’échange multimodal de St. Augustin.

C) Sur l’ensemble de la ligne :

a) La poursuite, l’amplification et la régénération quasi totale de la voie ferrée. Certains rails sont d’origine (plus de 100 ans !), les techniques et les matériaux ont le même âge.

Conséquence, le trajet Nice Digne se faisait en 2h45 dans les années 70, il nous faut maintenant 3h30 au mieux pour le même parcours.

b) Remise aux normes du parc du matériel roulant. Les autorails actuels datent du début des années 70. En attendant leur remplacement, les révisions générales qui auraient du commencer fin 2009 début 2010 doivent impérativement permettre d’en faire des autorails fiables et confortables (Isolation phonique et thermique des caisses, chauffage et climatisation)

c) Remplacement des moteurs, par du matériel moins polluant, plus économique et plus silencieux.

d) Achat d’autorails.

 

Dans les débats actuels, le passage en rive droite semble 

faire un consensus sur son principe.

Nous proposons qu’il se concrétise par un pont au nord,

au bout de la zone industrielle du broc, mais aussi par

un pont au sud à définir. 

Cela permettrait d’optimiser la desserte des deux rives, une boucle de toute la plaine du Var ainsi qu’une connexion pour tous les usagers de la ligne y compris ceux du moyen et haut pays aux autres modes de transport locaux, régionaux et nationaux (aéroport, SNCF, TCSP).

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans Chemin de Fer de Provence
commenter cet article

commentaires