Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 05:50

VŒUX 2015 le 11 janvier 2015.

DISCOURS DU MAIRE EDGAR MALAUSSENA

 

Mes amis, mes chers amis,

DSCF1720.JPGIl n’est pas dans la coutume à Villars-sur-Var de commencer la cérémonie des vœux par une intervention concernant des événements nationaux à caractères internationaux.

Mais nous venons de subir un drame horrible ces jours derniers.

Nous sommes tous atterrés, tous abasourdis, tous malheureux.

Et hier, je regardais avec douleur, les bandes dessinées de Wolinski.

DSCF1722.JPG

Il n’est pas dans mon propos, ici, d’en chercher les causes lointaines.

Ceux qui souhaitent connaître le fond de mon analyse, pourront consulter mon blog et face book, là où, en tant que citoyen et non pas élu de la République, je peux me donner le temps d’essayer de comprendre les fondements lointains de cette épouvantable affaire.

 DSCF1723.JPG

Mon propos est de vous entretenir des fondements des Républiques françaises successives, qui se réfèrent à la grande Révolution de 1789 et à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905.

 

Nous français, quelle que soit notre origine, sommes les héritiers des combats courageux des révolutionnaires et des hommes politiques qui ont su, en leur temps, nous donner le goût de la « Liberté ».

 

Nos ancêtres, nos aïeux, nos grands pères, nos pères ont gagné :

Le droit de naître, libres et égaux.

Le droit de choisir nos représentants politiques.

Le droit de nous organiser en partis politiques, en syndicats, en associations…

Le droit de contester l’ordre établi par des moyens démocratiques.

Le droit d’être traduit devant des tribunaux sans subir la torture.

Le droit de pétitionner.

Le droit de désobéir à des ordres contraires à la morale.

Le droit d’apprendre gratuitement à l’école laïque.

Le droit de presse, d’écrire, de dessiner.

Le droit de croire en Dieu ou de ne pas y croire.

Bien sûr, ici personne n’est naïf au point de croire que tous les hommes et femmes en France, naissent libres et égaux.

Bien  sûr, ici personne ne croit qu’il n’existe plus de différences de classes, de races, de revenus…dans notre pays.

 voeux-maire-villars4.jpg

Mais, nous devons nous dire, que ce sont des objectif à atteindre et que nous devons être, tous unis, pour y parvenir, que nous soyons :

Catholiques, Protestants, Juifs, Musulmans, Bouddhistes, Libres penseurs, Athées...

 

Et pour cela, nous, français avons :

° Un outil unique au monde,

° Un outil démocratique redoutable.

C’est notre laïcité : rassembleuse, intégrative, tolérante et donc capable de nous réunir dans nos différences.

La laïcité ce n’est ne pas le refus des croyances, ce n’est pas le refus du fait religieux.

La laïcité c’est le partage entre :

° Le profane représenté par les organismes de l’Etat.

et

° Le religieux représenté par les différentes Eglises...

Ainsi, contrairement à beaucoup de pays, en France, nos élus ne jurent pas sur la bible, sur le Coran ou autres, lors de leurs investitures.

La laïcité, c’est : le traitement égal entre les différentes religions.

° Toutes les religions ont le droit de s’exercer librement.

° Toutes les religions doivent avoir leurs lieux de cultes.

° Toutes les religions ont le droit de recruter des fidèles à condition de procéder de  manière pacifique et non forcée.

La laïcité donne le droit aux religions :

° De s’organiser dans le respect des règles de la République.

° De s’occuper des âmes des fidèles.

° D’aider nos concitoyens dans la misère.

° De consoler ceux qui ont perdu un des leurs.

Pour ma part, je considère que la laïcité ne doit pas accepter :

°  Que renaisse en France, les guerres de religions.

° Que les religions se mêlent de « politique » ou manifestent contre des lois voulues par les élus de notre République.

Utiliser quelque religion que ce soit, comme un outil politique contrevient à notre conception de la laïcité.

Nous ne devons pas accepter :

° Que la croyance en un Dieu, entraîne l’obligation d’y croire pour tous.

° Que la violence soit un moyen d’imposer son point de vue.

 

C’est pourquoi, toute personne qui au prétexte, au nom, d’une religion se caractérise par l’intolérance, la violence, n’a pas sa place dans la République « laïque ».

C’est pourquoi, nous, français, de quelque opinion que  nous soyons, devons appeler au rassemblement, à l’unité, laïque.

Si nous voulons respecter l’esprit des dessinateurs de Charlie Hebdo, qui étaient des antiracistes laïques convaincus, nous ne devons pas procéder à des amalgames.

Ce ne sont pas une, ou des religions que nous devons rejeter, car ce serait contraire à la laïcité.

Nous devons, au contraire, nous unir croyants et incroyants pour lutter contre ceux qui transforment les messages d’amour, en messages et actes de haine et qui dévoient l’esprit de paix et de concorde.

Ainsi, nous devons dénoncer :

° toutes les violences,

° toutes les intolérances,

que ce soient celles des organisations terroristes,

Que ce soient celles des particuliers,

Que ce soient celles des Etats envers leurs propres concitoyens,

Que ce soient  celles entre les Etats eux mêmes.

 

Chers amis, je vous demande de bien vouloir observer une minute de silence, et ensuite de chanter notre hymne national qui a fondé les valeurs laïques, auxquelles nous devrions, tous, nous référer.

 

Et pendant cette minute, penser fortement à ceux qui nous ont quittés et à leurs familles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans PROPOS PHILOSOPHIQUES;
commenter cet article

commentaires