Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 02:55

1ère partie : Orientations, concertations, tarifications, mise en régie et proximité.

Des orientations vigoureuses.

Cliquez pour accéder aux infos sur le parcours Nice - Digne les Bains

Depuis que la Région PACA s’est engagée à soutenir et développer le chemin de fer de Provence, en :

° rénovant la voie,

° procédant à la réfection de gares,

° mettant en service de nouvelles machines très performantes,

° révisant de fond en comble les machines existantes,

° améliorant les passages à niveau et la signalétique,

° sécurisant progressivement le parcours,

° réparant plus rapidement les divers lieux éboulés,

…………….

on peut considérer que la ligne est définitivement sauvée.

Des concertations démocratiques qui nécessitent une meilleure remontée des territoires.

La Région Paca a mis en place des Comités de lignes qui permettent la rencontre entre les élus, les divers professionnels des différents modes de transports, les associations et chambres consulaires, les populations.

Sans surestimer le poids des populations dans ce dispositif, on peut considérer qu’un grand pas a été franchi, car les remontées vers les élus et les techniciens régionaux ont permis de corriger bien des orientations et par exemple de rechercher des horaires plus adaptés.

Cependant, ce mode actuel de Comité de Ligne, semble ne pas engendrer de nouvelles dynamiques et il serait utile de voir comment, avec les techniques en ligne et le net, il serait possible d'aller plus loin.

Des tarifications qui font débat.

La Région a décidé d’appliquer la même démarche tarifaire concernant le Chemin de Fer de Provence que pour les TER, en s’adaptant au contexte de celle ligne, partagée entre une côte qui s’urbanise à outrance, et une zone qui part de la Mescla dans les Alpes-Maritimes, pour aller à Digne et vice-versa (voir sur le site de la Région les tarifications).

Malgré ces efforts considérables, la concurrence du bus à 1€ a reporté sur la route une partie des usagers qui prenaient la voie ferroviaire.

Une « nationalisation » régionale ?

Depuis bientôt 15 ans de gestion majoritaire sous la PrésidencGPBLOGA.jpge de Michel Vauzelle, les élus (G. Piel et son groupe) et moi-même, avons toujours considéré que déléguer la gestion de la ligne à une entreprise privée, n’était pas la bonne solution.

Le syndicat CGT des CP s’est toujours opposé à la délégation de service public.

Le pas vient d’être franchiLe blog de jeanyvespetit

C’est la Région PACA qui va gérer en direct la ligne sous la forme d’une « régie », et l’on peut féliciter le Vice-président délégué aux transports et à l’écomobilité J-Y Petit qui gère ces évolutions avec talent.

Eviter la bureaucratisation et l’éloignement.

Gérer une voie de transport ferroviaire est un métier qui demande de multiples compétences et surtout, une « réactivité » de tous les instants.

A ce jour, n’étant pas dans le sérail, il m’est difficile d’en évaluer l’émergence.

Le pire qui pourrait arriver, serait de renforcer les démarches administratives bien lourdes et bien distantes qui sont la caractéristique de toute les grandes institutions.

Prochain article :

Comment éco-développer les différents territoires à partir de la voie des chemins de fer de Provence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans Chemin de Fer de Provence
commenter cet article

commentaires