Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 06:00

Vos artères sont attaquées par des « molécules carnivores »

Ce que pensent aujourd'hui les chercheurs les plus en pointe, c'est que l'apparition de la plaque artérielle est une réaction d'auto-défense de votre corps, face à des dommages causés dans vos artères par des substances oxydantes et inflammatoires... 

La paroi intérieure de vos artères est normalement protégée par une fine pellicule qui permet au sang de couler sans s'accrocher, exactement comme de l'eau sur les feuilles des arbres : des gouttelettes peuvent se former à la surface, mais elles finissent par ruisseler, sans laisser de trace. 

Le problème apparaît lorsque votre sang contient des « molécules carnivores », qui griffent la paroi de vos artères et y font des trous. 

Ces molécules carnivores sont appelées les « radicaux libres ».

Elles proviennent de l'environnement (gaz d'échappement, fumée de cigarette polluants), de la mauvaise alimentation, et des déchets naturels dus à la production d'énergie par vos cellules.

Ces radicaux libres rongent les parois de vos artères comme l'oxygène rouille une barre de fer humide. 

Heureusement, au lieu de se laisser attaquer sans rien faire, votre corps réagit en réparant les fissures dans la paroi de vos artères grâce à un ciment spécial et plus efficace que l'enduit de rebouchage vendu chez Leroy- Merlin :


Vous comprenez donc que, au départ, cette réaction de votre corps est non seulement souhaitable, mais même indispensable à votre survie ! 

Un problème de santé n'apparait que si vous laissez ces "molécules carni-vores" se mutiplier et attaquer la paroi de vos artères encore et encore.

En effet, votre corps va rajouter des couches de ciment jusqu'à ce que se forme une couche problématique, la plaque artérielle (ou plaque athéromateuse, dans le vocabulaire médical).  

Mais le cholestérol en soi n'est pas le problème : un taux de cholestérol élevé serait donc la conséquence d'un problème dans votre organisme, et non la cause.

Ce serait le signe que votre corps est en train d'essayer de réagir, pour se défendre.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans SANTE
commenter cet article

commentaires