Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 04:28

Malauss-na-juin2009.jpgLes observateurs qui s'interessent à la vie politique des écologistes dans le 06, peinent à comprendre la stratégie de ceux-ci qu'ils soient adhérents à Europe Ecologie, qu'ils aient été membres des Verts, ou qu'il soient "aschiériens" sans être encartés  chez Les Verts/Europe Ecologie.

 

Si l'on fait le tour du département et si l'on repère les élus qui se réclament de l'écologie d'une manière ou d'une autre, on peut opérer quatre répartitions géographiques :

1° Est du département :

     Deux élus municipaux :

        - Littoral : une à Menton

        - Montagne : un à La Brigue.


2° Métropole niçoise :

       - Deux élus municipaux et métropolitain à Nice (Vert et EE),

       - Une Conseillère Régionale à Nice (LV/EE).

       - Un Conseiller Municipal à Vence (ex Vert MEI).


3° Centre du Département :

- Montagne 

         - Un Maire, ex Vice-président du Conseil Régional à Villars/Var (Ex Vert, sans appartenance politique à ce jour).


4° Ouest du Département :

On peut repérer une réprésentation plus lourde de l'écologie, et ce, par la présence d'élus de collectivités locales et territoriales différentes :

Trois Conseillers Régionaux dont :

  - Un Maire à Mouans-Sartoux, Vice-président Conseiller Régional (coopérateur Les Verts/Europe Ecologie).

        - Un adjoint au Maire à Valbonne, Conseiller Régional ( Les Verts/Europe   Ecologie ).

      - Une élue municipale à Grasse Conseillère Régionale ( Les Verts/Europe   Ecologie ).

  

 - Un Conseiller Général, conseiller municipal (ex-verts écolo de gauche) à Grasse-Sud.

-  Une Conseillère Générale à Mougins, conseillère municipale à Mouan- Sartoux (PS/Ecolo).


-  Un Conseiller Municipal à Cannes ( Les Verts/Europe Ecologie ).

-  Un Conseiller Municipal à Cagnes-sur-Mer.

-  Un Conseiller Municipal à Antibes.

-  Un Conseiller Municipal à Mougins.

-  Un Conseiller Municipal au Tignet.


Pour les législatives, on constate une stratégie d'implantation intéressante, en effet :

- André Aschiéri se présente sur la 2ème.

- Marie-Louise Gourdon se présente sur la 9ème.

 

Cette disparité criante entre les différents territoires du 06 s'explique bien sûr par l'histoire, mais aussi et surtout par l'influence d'André Aschiéri Maire de Mouans-Sartoux qui a su créer un espace politique écologique, en se tenant à équidistance des partis de gauche et de l'écologie.

L'avenir semble assuré en cet espace, car l'émergence de Marie-Louise Gourdon laisse entrevoir des successions positives.


Pour le reste du Département, l'écologie politique semble être le parent pauvre du dispositif :


Les raisons en sont multiples :

- Les divisions incessantes des Verts/EE, dues à des "courants" descendants qui contreviennent à la création d'une identité verte locale.

- L'incapacité à rassembler en son sein, les écologistes socio-démocrates, les écologistes de gauche, les écolos altermondialistes.

- La méconnaissance des arcanes politiques, surtout niçoises.

- Les adhérents venus souvent d'ailleurs, sans connaissance de l'histoire départementale et sans culture politique locale.

- La petitesse des réseaux mis en place.

- L'anticommunisme de la grande majorité des adhérents.

- La nécessité de s'allier au PS tout en étant fortement anti-PS.

- La faible capacité à négocier avec le PS qui tient compte des rapports de forces internes à LV/EE et qui mise sur l'ouest du département, peut-être pour être tranquille sur Nice ?

- Le peu de contrepoids crédible à la puissance (relative) des écologistes de l'Ouest du Département, sans leader historique capable d'équilibrer géographiquement la forte influence du Maire de Mouans-Sartoux.

 

Perspectives :

Il semble que la génération qui est au centre de ces points négatifs, devra bientôt céder la place à des plus jeunes (entre 30 et 50).

Si cette nouvelle génération devait reproduire les modes de fonctionnement et les pratiques des courants, l'écologie se prépare de bien mauvais jours à venir.

Inversement, si une stratégie de :

- Contenu programmatique sur le Département,

- De rassemblement interne, sans conflit de courants,

- D'implantation cohérente,

voyait le jour, par ces temps de crise sociale et environnementale, l'écologie pourrait être l'avenir de ce 21ème siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans EUROPE ECOLOGIE
commenter cet article

commentaires