Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 03:48

En Équateur, les habitants de l’Intag luttent depuis des années contre l’exploitation minière dans leurs forêts. L’un d’eux, Javier Ramirez, dont le seul crime est de vouloir préserver la fabuleuse biodiversité et les sources en eau de la région est emprisonné arbitrairement depuis 10 mois.

 Mobilisons-nous pour obtenir sa libération !

Javier Ramirez au milieu de la forêt de nuages dans la vallée de l'Intag en ÉquateurJavier Ramirez est à la fois agriculteur, président de la communauté de Junin et défenseur de la nature

Le président de l’Equateur Rafael Correa semble près à tout pour faire de son pays un acteur majeur du cuivre au niveau mondial. Il souhaite par exemple mettre en œuvre le projetLlurimagua au nord-ouest de Quito, quitte à sacrifier les forêts de nuages de la Vallée de l’Intag dont la biodiversité est encore à ce jour l’une des plus importante de la planète.

Depuis de longues années, les habitants de l’Intag défendent farouchement leur forêt. Ils redoutent les graves conséquence qu’aurait l’exploitation minière dans la région : déforestation, déplacement des communautés, détournement des cours d’eau, déchets toxiques…

Au lieu d’entendre ces opposants légitimes au projet minier, le gouvernement équatorien préfère essayer de les réduire au silence en les criminalisant. Certains d’entre eux ont été ainsi arrêtés à l’instar du président de la communauté de Junín Javier Ramírez.

Javier Ramirez risque 6 ans de prison lors de son procès le 10 février 2015

Depuis le 10 avril 2014, Javier Ramírez est détenu à la prison d’Ibarra (capitale de la province d’Imbabura) pour « présomption de délit de rébellion contre l’administration publique ». Bien que les accusations lui étant portées sont manifestement fausses, Javier est toujours maintenu en détention. Sauvons la forêt et 140 organisations réclament sa libération.

Pour notre association, le sort de Javier est d’autant plus important que certains de nos activistes le connaissent personnellement suite aux différentes actions menées avec lui sur place en Équateur. Nous connaissons Javier comme un homme bon, un agriculteur paisible souhaitant seulement défendre la nature extraordinaire de son pays et les moyens de subsistance de sa communauté.

Merci de signer notre pétition pour aider Javier à recouvrer la liberté !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
commenter cet article

commentaires