Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 02:04

 

ü    Une vraie militante instrumentalisée ?

Une icône au-delà du raisonnable ?

Une miraculée béatifiée ?

Une jeune femme entrée en business malgré elle ?

PHOTOS-Malala-004.JPG

En voilà des questions et des questions que se posent même ses admirateurs, lorsqu’ils constatent comment des média, des hommes politiques, comment l’occident, l’ont fait monter si haut, que l’on se demande si elle survivra « politiquement » à une telle rapide ascension.

Oui, cette jeune femme est courageuse au-delà de sa propre vie.

PHOTOS-MAMALA.JPG

Oui, elle développe des revendications féministes en pointe dans un pays en proie au fanatisme taliban.

Oui, elle a obtenu le prix Nobel de la paix, sachant qu’il existe probablement d’autres jeunes femmes tout aussi courageuses qu’elle, mais dont elle est devenue le symbole.

Et puis, cet étonnement des puristes de l’anti voile !

Voici donc une vraie championne de la liberté féminine, et c’est sous son voile qu’elle se bat pour cette cause juste.

Et voici qu’elle arrive en occident et qu’elle pourrait donc jeter ce « foulard » aux orties, ce foulard, ce voile honni, signe de l’asservissement de la femme, pense-t-on.

Et non, elle conserve sa militance et son vêtement.

Les deux !

Et si elle était arrivée en France ?

Et si elle était allée dans un centre d’enseignement français avec ses traditions vestimentaires ?

L’aurait-on interdite pour signe ostentatoire religieux, et de soumission à l’homme dominant ?

Mais elle est accueillie au Royaume Uni.

Oh bien sûr, le Royaume Uni n’a pas connu, la laïcité militante et anticléricale française !

Alors, il peut-être à juste titre, accusé de favoriser le communautarisme.

Mais voilà, vérité au-delà et mensonge en deçà.

La morale de ce court instant de réflexion ?

PHOTOS-MALALA.JPG

Il parait que Mao disait à peu près (je cite de mémoire) à ses militants qu’ils devaient être dans le peuple « comme un poisson dans l’eau ».

Et si le combat de Malala Yousafzai, avec son voile ou foulard, était le bon moyen de montrer que l’on peut revêtir les vêtements de la tradition, pour être « comme un poisson dans l’eau » avec son peuple pour l’aider à acquérir l’égalité des droits entre hommes et femmes.

Ca en bousculerait des idées reçues !

Mais bon n’est pas iconoclaste de la pensée unique, qui veut.

Je m’attends à des réflexions outragées concernant mon "soit disant" « accord » sur le port du voile ou du foulard.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
commenter cet article

commentaires