Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 18:01

Ce qui me chagrine, c'est le fait que l'on essaie de nous faire croire, qu'il n'y a aucun danger à développer des villes immenses, des métropoles, alors que partout dans le monde, elles sont dévoreuses de terres agricoles, de forêts primaires...

Les "arrières pays" deviennent les "basses-cours", les refuges, de ces mégalopoles.

 

L'arc Rhénan au coeur de la mégalopole européenne http://www.ladocumentationfrancaise.fr/cartotheque/arc-rhenan-au-coeur-megalopole-europeenne.shtml

 

Si la création des intercommunalité était une bonne chose, maintenant celles-ci deviennent des machines lourdes, à intégrer d'autres intercommunalités qui finiront par être vassalisées par les grandes agglomérations.

 

En fait, on commence par fractionner l'Etat, la Nation, en Régions.

Ensuite, on recentre les communes entre elles.

Ensuite, on recentre les intercommunalités entre elles.

Ensuite, les intercommunalités finissent dans le giron des métropoles (voir ce qui se passe pour les vallées Tinée-Vésubie-Bas Estéron, dans les Alpes-Maritimes...).

Ensuite on supprime les départements (voir les dernières déclarations de Fillon/Sarkozy) en les fusionnant avec les Régions.

 

Et voilà.

C'est comme pour les autoroutes.

On saucissonne leurs constructions, par paliers successifs, de manière à ce que les opposants finissent par se trouver devant le fait accompli.

Le problème étant de savoir pourquoi on nous fait tout cela ?

 

Et là on retombe sur la démarche TAFTA (Traité Transatlantique négocié en secret par l'Europe avec le Canada et les Etats-Unis).

Les grandes banques et les grands conglomérats industriels et de services, gouvernent le monde.

Ils ont besoin :

1° D'Etats faibles à qui il ne reste que les pouvoirs de polices et militaires, à leur service. Même la justice, dans le cadre de TAFTA, pour les questions de circulation de marchandises et celles concernant le commerce en général, dépendraient de Tribunaux privés, comme cela s'est déjà produit pour l'affaire argentine.

2° De Régions nombreuses, concurrentes les unes avec les autres.

Même les Régions, entreront dans la "concurrence libre et non faussée", "contre" laquelle le peuple français avait voté au moment du TCE (Traité Communautaire Européen).

 

Ainsi : Etats faibles, Régions concurrentes, agrandies (par suppression des départements),villes immenses, sont les trois mamelles de la circulation accélérée du capital mondialisé.

Pour ce monde là, le rural coûte et ne rapporte pas assez.

On le voit bien quand la poste, les grands opérateurs de la téléphonie n'investissent pas dans ces zones, en obligeant les collectivités à investir à leur place.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Edgar MALAUSSENA - dans Politique
commenter cet article

commentaires